Mot de la fondatrice

Liliane Vessah, Présidente de l'AEPS

Après 14 ans de médiation interculturelle à l’association « Femmes Relais » comme bénévole, j’ai intégré l’Institut Régional des Travailleurs Sociaux à Paris Parmentier où j’ai obtenu mon Diplôme d’Etat d’Assistante de Service Social.

En 2002 dans le cadre de ma deuxième année d’étude d’assistante sociale, j’ai dû élaborer, en collaboration avec mes collègues, un projet de recherche.  C’est ainsi que j’ai proposé un voyage d’étude au Cameroun qui avait pour thème «la prise en charge de la femme séropositive».

Ce projet abordait une problématique actuelle et garantissait sur place la prise en charge, la sécurité et l’accueil chaleureux de mon groupe, tant par des associations partenaires que par des représentants des différentes administrations sur place.

Je pouvais également compter sur les conseils de mon père qui lui-même faisait partie du corps médical.

Ce fut un voyage émouvant et enrichissant qui m’a  donné l’idée de rédiger le projet de l’école, du centre de santé et du jardin potager; et  par la suite, compte tenu de l’ampleur du projet, de créer « l’association des enfants et parents solidaires » dont je suis la présidente.

Depuis l’obtention de mon diplôme je travaille dans la fonction publique en qualité d’assistant socio-éducatif.

Mon expérience professionnelle et de mère me permettent d’affirmer que  » l’éducation et la prévention commencent dès la plus petite enfance « . C’ est la raison pour laquelle l’école maternelle des Petits Poussins doit être le complément d’un centre de santé, afin de travailler en étroite association avec les parents.

Nous prévoyons de mettre en place un jardin potager de 500 m2 (légumes, arbres fruitiers et arbustes y seront plantés). Ce jardin permettra d’organiser des activités éducatives et ludiques en plein air. Les enfants seront également initiés à la culture des fruits et légumes et pourront la surveiller tout au long de leur scolarité et des animations y seront organisées pour travailler sur la relation parents/enfants.

Nous proposerons  des actions qui permettront de mettre en application les objectifs de notre projet: ceux-ci sont destinés à  soutenir les enfants et leurs parents avec des pratiques nouvelles mais respectueuses des pratiques locales; ces actions seront aussi soucieuses de la préservation de l’environnement.

L’accueil de l’enfant à l’école maternelle sera individualisé et il s’y sentira attendu afin de passer en douceur d’un univers familial à un univers social. L’enfant se sentira en sécurité et prendra ses repères dans l’espace et le temps. Il nouera des contacts à son rythme avec les adultes, les autres enfants, les lieux…

Des interventions d’éducateurs permettront de développer l’autonomie,  la motricité, le langage, la créativité mais aussi les capacités intellectuelles et enfin un développement de sa socialisation car l’enfant prendra contact avec les autres individuellement ou en groupe.

Il apprendra également le respect, l’écoute, le partage.

Il se situera dans le groupe aussi bien dans la classe que dans la cour de récréation.

La relation à l’autre, l’amour de l’autre sont des valeurs que m’ont transmises mes parents que je remercie de tout cœur. J’aurais aimé que mon père soit vivant afin qu’il constate que les actions qu’il avait entamées vont se poursuivre à travers ce projet.

Je remercie chaleureusement  Magali et Patrick pour la réalisation de ce site internet . Je remercie tout autant les partenaires et les membres de l’association pour leur détermination.

Liliane N-V

Cette note est également disponible en: Anglais